Mille et un bouillons de légumes

Mille et un bouillons de légumes

C’est samedi et il pleut, mais ce n’est pas triste. On a eu droit à un superbe orage ce matin et tout semble nettoyé et neuf. La journée est franchement parfaite pour préparer un Mille et un bouillons. Pourquoi mille et un? Parce que la recette que je vous propose est tellement approximative que le résultat risque d’être légèrement différent à chaque fois –y compris la couleur– selon les ingrédients que vous avez. Si vous aimez les surprises, ce projet est pour vous. Mais attention, il faut se préparer à l’avance.

Récupérez, récoltez et faites le ménage!
Il suffit de récupérer tranquillement toutes vos retailles de légumes en les rangeant au congélateur au fur et à mesure dans des sacs refermables de taille moyenne. Évitez par contre d’utiliser des légumes comme le brocoli, le chou-fleur, les choux de Bruxelles et tout type de chou frisé; ils pourraient donner un goût et une odeur de souffre à votre bouillon. Lorsque vous aurez rempli trois sacs (7 à 8 tasses de légumes), vous êtes prêtes et prêts à préparer le Mille et un bouillons.

Pour vous donner un idée, voici ce que contenait mon paquet de retailles, tout droit sorti du congélateur (voir photo) ce matin : tranches de courgettes, pelures d’oignon, pieds d’asperges, laitue frisée et autres feuillus, pelures et têtes de carottes, quelques lanières de poivron rouge, différents types de champignons fanés, des coeurs de tomates et des tiges d’herbes fraîches.

Profitez-en aussi pour faire le ménage de votre frigo en récupérant tous les légumes fanés et décolorés + ceux qui ne survivront pas la semaine. Bref, tout ce qui risque de se perdre et qui vous inspire.

Dans mon frigo, j’ai trouvé :

  • 1 lime en train de durcir (pour le jus)
  • Un fond de sac de carottes et de céleris (2 carottes et 4 céleris)
  • 5 oignons verts fanés
  • 4 toutes petites gousses d’ail
  • 1 orange qui commence à s’assécher (pour le zeste et son jus)
  • Les restes d’une boîte de tomates en dés (environ une tasse)
  • 2 tiges de sauge et du basilic

Ajoutez à vos retailles et à votre récolte de fond de frigo des ingrédients de base. Notez qu’à eux seuls, ces ingrédients donneront un bouillon décent :

  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 3 oignons moyens, coupés en quartier
  • 4 carottes, coupées en tronçons
  • 4 branches de céleri avec les feuilles, coupées en tronçons (n’ajoutez pas de céleri si vous avez déjà l’équivalent en retailles)
  • 1/2 tête d’ail, les gousses coupées en deux sur la longueur
  • 2 tomates, coupées en quartier (n’ajoutez pas de tomates si vous avez déjà l’équivalent ou plus)
  • 1 à 2 c. à soupe de pâte de tomate (facultatif)
  • 1 à 2 c. à soupe de sel de mer
  • 2 c. à thé de basilic, de thym, de marjolaine ou d’origan ou un mélange des quatre
  • 3 feuilles de laurier
  • Une dizaine de graines de poivre noir
  • 1 ou 2 anis étoilés
  • 8 à 10 tasses d’eau

Dans un fait-tout, faites revenir les oignons, les carottes et le céleri dans l’huile pendant 15 minutes en remuant de temps en temps.

Ajoutez le reste des ingrédients de base, vos retailles et votre fond de frigo dans la casserole et couvrez. Portez à ébullition et laissez mijoter, à couvert, pendant au moins une heure ou plus selon le temps que vous disposez. Retirez le bouillon du feu et laissez-le tiédir 30 minutes. Filtrez le bouillon en pressant les légumes à l’aide d’un pilon à pommes de terre afin d’extraire le jus.

Ranger son bouillon
Lorsque le bouillon aura atteint la température de la pièce, versez-le dans des pots en verre ou dans les sacs à congélation utilisés pour ranger vos retailles (environ 500 ml par sac), empilez-les à plat et rangez-les au congélateur. Le bouillon se conserve dix jours au frigo.



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *